5 choses que j’adore en Irlande

 Hello tout le monde !

L’autre jour, je me suis rendu compte qu’il y dix ans, je partais en Irlande pour être jeune fille au pair. C’était l’été de mes dix-sept ans. Je découvrais aussi la capitale irlandaise pour la première fois. Depuis, j’ai habité dans plusieurs coins de l’Irlande et j’ai visité une bonne partie de l’île. Je suis passée du statut de vacancière à celui d’étudiante, puis de stagiaire et enfin, je me suis installée à Dublin. Cet été marquera le début de notre quatrième année ici. 

Je ne suis pas la seule française à vivre sur l’île d’Émeraude et j’ai toujours un pincement au cœur lorsque je lis des commentaires négatifs sur ce pays. Si certains sont clairement là pour les opportunités professionnelles, ce n’est pas le cas de tout le monde. J’aime souvent me rappeler pourquoi je suis venue ici et pourquoi j’aime autant ce pays. Voici, entre autre, cinq raisons. 

1- La culture

Depuis toute petite, je suis attirée par la culture irlandaise. Si ce n’était pas le cas, je ne pense pas que je m’y serais installée. J’avais un livre de contes traditionnels et j’ai toujours aimé le côté mystique de cette île. J’aime le folklore irlandais, écouter de la musique traditionnelle et être hypnotisée par la danse irlandaise. L’Irlande a une culture qui lui est propre, qui a survécu à la colonisation anglaise pendant près de 800 ans et qui perdure encore aujourd’hui. J’aime le fait que les Irlandais célèbrent chaque moment de la vie, qu’ils soient bons ou mauvais. Ils ont cet optimisme qui manque tant aux Français. La culture, c’est également être dans un pub entourée d’inconnus mais passer quand même un bon moment et rencontrer des gens. 

2- Les Irlandais

Pour moi, l’Irlande n’aurait aucun attrait sans ses habitants. Ils sont connus pour leur gentillesse légendaire et ce n’est pas qu’un préjugé pour faire venir les touristes. Les Irlandais sont bienveillants et serviables. Ils sont souriants et accueillants. Ce que j’aime particulièrement, c’est qu’ils ne sont pas stressés. S’ils peuvent repousser une tâche au lendemain, croyez bien qu’ils le feront ! Un autre aspect des Irlandais que j’aime beaucoup, c’est cette confiance folle qu’ils peuvent avoir en l’être humain. Un jour, nous étions à l’hôtel et nous avons donné le numéro de notre chambre au petit déjeuner et le serveur nous a répondu: « Pas de souci, nous vous faisons confiance ». Il n’est pas rare que quelqu’un vous redonne votre portable ou un billet si vous le faites tomber dans la rue … 

3- Les paysages à couper le souffle

Peu importe où je me rends en Irlande, je suis toujours impressionnée par les paysages. Je trouve ça dingue qu’aux quatre coins de l’île, qui n’est pourtant pas bien grande, se cachent des plages, des falaises ou des étendues de terres aux couleurs et aux reliefs surprenants. Pas un endroit ne se ressemble et pourtant, tout respire l’Irlande, la vraie, l’authentique. Si nous voulons quitter la bouillonnante ville de Dublin, il nous suffit de prendre le train et d’aller respirer l’air de la mer à quelques kilomètres de là. Et si nous voulons être totalement dépaysés, en quelques heures de route, nous nous retrouvons au milieu de nul part, entre terre et mer. 

4- Pouvoir être qui l’on veut

En Irlande, j’ai toujours eu le sentiment que je pouvais être moi-même. D’une part, il y a beaucoup moins de jugements. Une femme peut être un peu enrobée et porter une robe courte, personne ne la regardera de travers. De même qu’il est courant de voir des gens faire leurs courses en pyjama ou des femmes sans maquillage et en jogging. Cela ne choque pas et c’est normal de ne pas être toujours tirée à quatre épingles. Une autre raison qui me fait penser cela, c’est que tout le monde a sa chance. Si l’on est sérieux et motivé, peu importe notre CV, les portes s’ouvriront. J’ai pu ainsi décrocher mon premier CDI en ayant à peine terminé mes études. J’ai aussi eu l’opportunité de changer de secteur professionnel alors que cela n’aurait probablement pas été possible en France. 

5- Le sentiment de sécurité

Enfin, je me sens en sécurité en Irlande. Bien sûr, il y a des crimes et des personnes mal intentionnées, comme partout. Ce n’est pas le pays des bisounours et ils ont aussi leur lot de problèmes (gangs, problèmes de drogue, trafics …). Cependant, je me sens rarement en insécurité et pourtant, je vis dans un quartier très populaire et un peu craignos. J’en avais déjà parlé dans mon article sur le me too movement et j’insiste vraiment sur le fait qu’il est agréable de vivre ici en tant que femme. Il est rare de se faire siffler dans la rue, voir que l’on nous accoste. En France, même dans de plus petites villes, j’avais souvent peur d’être seule dans la rue, surtout le soir. Ici, je sais que je peux m’habiller comme je le souhaite sans que des hommes ne me regardent avec insistance. Je peux aussi me déplacer dans les transports ou à pied le soir, même tard, sans courir de risques. 

Et vous, qu’est-ce que vous adorez là où vous vivez ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 comments

  1. Morgane says:

    J’aimerais beaucoup visiter l’Irlande un jour, que ça doit Dublin ou sa campagne qui a l’air magnifique 🙂
    Personnellement, moi aussi je me sens bien plus en sécurité dans mon pays d’adoption (d’abord le Portugal puis maintenant, l’Espagne) : pas de regard, pas de sifflement, personne ne vient m’accoster et ce, peu importe l’heure du jour ou de la nuit. Lorsque je vivais en Belgique dans une ville beaucoup plus petite que Madrid, je détestais me balader le soir seule et dès que je mettais une jupe une peu courte, je me sentais obligée de tirer constamment dessus… Bref, il faut croire que ce n’est que dans nos pays que ça se passe ainsi !

    • September Lullaby says:

      N’hésites pas à venir, c’est tellement beau 🙂 J’aurais pensé qu’en Espagne, comme ce sont des latins, les femmes se faisaient plus accoster. Tant mieux, je suis contente de lire qu’il n’y a pas qu’en Irlande et que ce n’est pas rare de se sentir en sécurité 🙂

  2. Annafaitsonblog says:

    Coucou 🙂 Je suis déjà allée passer 5 semaines en Irlande pour un stage linguistique. J’étais dans les coins de Cork dans la sud. C’est vrai que l’ambiance en ville et dans les villages était très sympa, C’était propre et c’est vrai que j’avais aussi ce sentiment de sécurité. C’était il y a 12 ans mais je me rappelle qu’on avait été passé le week-end sur une ile et aussi vers l’intérieur des terres, dans des coins un peu plus sauvages. Même si je n’était pas bien dans la ferme bio où je travaillais et que j’avais un peu le mal du pays (1ère fois que je partais seule aussi lgtps, et en avion en plus), je garde de bons souvenirs de ce pays.

    • September Lullaby says:

      Coucou ! Ce n’est pas toujours facile de se sentir bien quand on part seule pour la première fois ! Même après quatre ans, j’ai parfois le mal du pays … Ce n’est pas facile tous les jours 😉 En tout cas, je suis contente que tu en gardes d’aussi bons souvenirs 🙂

Laisser un commentaire