Expat ou pas expat ?

Hello tout le monde ! 

Quand j’ai déménagé en Irlande pour m’y installer sur le long terme, je disais que j’étais expatriée. Je savais que techniquement, je n’étais pas employée par une entreprise française mais je me considérais quand même comme telle. Pourtant, plus les années passent et moins je me sens proche de cette définition. Je crois même qu’elle ne me correspond plus du tout et que c’est un terme totalement erroné lorsque l’on parle des Français qui viennent s’installer à Dublin.

Si l’on regarde de plus près les définitions du Larousse, un expatrié est une personne « qui a été expatriée ou qui s’est expatriée » ou encore « un salarié qui exerce son activité dans un pays autre que le sien ». Cela reste quand même très vague car cela veut dire que n’importe qui peut aller à l’étranger et se dire « expatrié ». Mais toujours selon le Larousse, s’expatrier veut dire « quitter volontairement sa patrie, partir en exil » ou « quitter à regret un lieu dans lequel on aimait vivre ». Mais au final, quelle est la différence avec un immigré, qui est une personne « qui a quitté son pays d’origine pour s’installer dans un autre pays » ?

Si vous ne connaissez pas l’histoire de l’Irlande, il est important que vous sachiez que c’est un peuple qui a beaucoup migré pour fuir l’oppression de ses différents envahisseurs et colonisateurs. On retrouve donc la diaspora irlandaise un peu partout dans le monde et surtout aux Etats-Unis. Lorsque nous sommes allés à New York, nous avons visité Ellis Island et nous avons eu énormément d’informations sur les différentes vagues migratoires au cours des siècles. J’étais très émue de voir les conditions dans lesquelles les Irlandais (entre autres) arrivaient aux Etats-Unis. Mais c’est une exposition sur l’immigration moderne qui m’a ouvert les yeux sur ma propre situation.

Souvent, on pense à tord que les immigrés fuient leur pays suite à des conflits politiques ou religieux. Ils sont considérés comme des réfugiés, qu’ils arrivent dans un autre pays légalement ou non. Mais en fait, on peut être un immigré si l’on décide de quitter son pays pour des raisons économiques (trouver un travail ailleurs) ou uniquement parce qu’on a envie de vivre ailleurs. Cependant, le terme a aujourd’hui une connotation bien négative et n’est utilisée que pour parler des personnes qui arrivent en Europe ou aux Etats-Unis. Un Européen ou un Occidental ne parle quasiment jamais de lui comme d’un immigré mais comme d’un expat, parce que ce mot est moins péjoratif. Mais au final, il n’y a aucune différence entre ces termes, si ce n’est l’origine de la personne concernée.

Aujourd’hui, je me considère comme une Française vivant en Irlande mais les termes « expat » et « immigrée » me dérangent un peu. Je ne suis ni plus ni moins qu’une personne ayant quitté son pays pour voir si l’herbe était plus verte ailleurs (ce qui est le cas, dans tous les sens du terme). J’aime beaucoup mon pays, je suis fière de mes origines et de la culture française. Je vis d’ailleurs à la française et parle ma langue tous les jours. Mais mon pays d’accueil et d’adoption est bien l’Irlande. Je respecte ses coutumes et son fonctionnement, bien que je ne sois pas en accord avec tout car au final, j’ai choisi de venir ici et je suis heureuse des opportunités et de la qualité de vie que j’ai à Dublin. 

Et vous, qu’en pensez-vous?

Source Pinterest

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 comments

  1. Les Chroniques d'Amélie says:

    Bel article qui pousse à la réflexion.
    Je n’ai encore jamais visité l’Irlande (j’espère y remédier un jour) mais j’ai eu l’opportunité de découvrir l’Écosse & j’en suis tombée amoureuse. Je ne sais pas si un jour je franchirais le cap & serais capable de vivre dans un autre pays que la France mais en tout cas, chapeau à toi de l’avoir fait & surtout, de profiter à fond & d’apprécier autant ton « nouveau pays d’accueil ». 🙂
    Bises

    • September Lullaby says:

      Merci beaucoup ! Je suis ravie de lire que cet article t’a intéressée 🙂 Je te conseille vraiment de tenter l’aventure si tu en as l’occasion ! On apprend beaucoup sur soi et on voit la vie différemment quand on vit dans une culture différence 😉

  2. Ophélie G. says:

    Bienvenue au club des immigrés ! J’avoue que je me suis posé les mêmes questions que toi. Immigrée ou expatriée ? Et puis au fond, ça n’a pas tellement d’importance. Je suis une Française qui vit et travaille en Angleterre, et puis c’est tout.
    Chouette réflexion en tout cas, merci. xx

  3. Mood of April says:

    Ma cousine vit en Irlande et elle ne se considère pas comme une expat’ mais elle n’a pas non plus envie d’avoir la double nationalité. C’est une bonne question à se poser quand on a passé autant d’années dans un nouveau pays.

  4. Dexy says:

    Coucou toi !
    Je rejoins complètement ton point de vue sur la question, je vais quitter la France la semaine prochaine et je dois dire que j’ai hâte de découvrir mon nouveau pays d’adoption 🙂

    Bisous ♥

Laisser un commentaire