Organiser une semaine à New York

Hello tout le monde !

Ces dernières semaines ont été assez intenses avec mon nouveau boulot, plein de nouvelles choses à apprendre et un rythme différent auquel s’habituer. J’avais prévu de poster cet article la semaine dernière, mais la neige a envahi Dublin alors j’ai fait un article un peu spécial pour l’occasion. Mais comme promis, j’ai tout de même pris le temps de vous préparer un article avec mes conseils pour organiser une semaine à New York.

Vols et Hôtel – Réservez à l’avance !

Pour avoir des prix intéressants et surtout, prendre le temps de comparer, je vous conseille de vous y prendre à l’avance pour réserver vos billets d’avion, ainsi que votre hôtel. Nous avons réservé ces différentes prestations en mai, pour un départ en novembre. 

Nous avons opté pour la compagnie irlandaise Aer Lingus. L’avantage, c’est que le prix était raisonnable (moins de 500€ par personne pour l’aller-retour) avec une valise par personne et les repas à bord. L’autre avantage, c’est que nous avons fait un direct entre Dublin et JFK, ce qui signifie que nous avons passé l’immigration à Dublin et non sur le territoire américain. C’est un gain de temps énorme et un petit stress en moins (quand même !).

Pour l’hôtel, nous avons réservée le DoubleTree by Hilton Hotel Metropolitan, situé à Midtown, via Booking. L’hôtel n’était pas donné mais c’était pour moi, une valeur sûre. En plus, nous avons eu une super promo (presque -50%) et la taxe s-de séjour était incluse. L’hôtel était facilement accessible en métro depuis l’aéroport et très bien desservi au niveau des transports en commun, ce qui était top pour pouvoir explorer la ville ! Par contre, le petit-déjeuner n’était pas inclus mais il y avait énormément d’endroits autour pour acheter une viennoiserie avant d’attaquer la journée.


Crédit carte et photos

Démarches administratives

Cela va peut-être de soi, mais il ne faut surtout pas oublier de partir avec un passeport valide et de remplir votre formulaire ESTA, le document officiel qui vous permettra d’être accepté (ou non) sur le territoire américain. Nous l’avons rempli un mois avant le départ et la confirmation a été rapide (quelques heures seulement). Ne vous attendez cependant pas à recevoir un email pour vous dire si votre formulaire a été validé ou non ! Sauvegardez bien vos identifiants et retournez sur le site le lendemain pour vérifier le statut.

Autre conseil, gardez une copie de tous vos documents et papiers dans votre valise. On ne sait jamais ce qui peut se passer en une semaine et ce genre de situation arrive toujours quand on s’y attend le moins ! Personnellement, j’ai aussi numérisé  tous les documents importants et me les suis envoyés sur ma boîte mail pour les imprimer si besoin. Parmi ces documents, il y avait la copie de nos passeports, cartes d’identités, confirmation d’hôtel, d’avion, du formulaire ESTA et de nos New York Pass. On est jamais assez prudents !

Se déplacer à New York

Comme nous passions près d’une semaine à New York, nous avons opté pour une solution facile et peu onéreuse: le métro ! En préparant notre itinéraire, nous nous sommes vite rendu compte que Manhattan était immense et que nous aurions besoin de nous économiser. Nous avons pris une métro card illimitée pour 7 jours à 32$ (compter 1$ de plus pour la création de votre carte). Je trouve que c’est vraiment rentable car un seul trajet coûte 2,75$ par personne. 

Pour aller de l’aéroport à l’hôtel, nous avons pris le Airtrain puis le métro (7$ par personne contre environ 80$ à deux pour un taxi). Depuis l’aéroport, le Airtrain est très facile à trouver. Pas besoin de ticket, il faut payer aux guichets à la sortie. Nous sommes descendus à Jamaica, qui se situe dans le Queens. De là, il faut suivre les indications et descendre à la station de métro, qui n’est pas très bien indiquée. Personnellement, je n’étais pas très rassurée par le quartier et je vous recommande d’acheter votre ticket de métro en sortant directement du Airtrain pour éviter de devoir payer à la station de métro (un peu craignos). Nous avons eu quelques frayeurs à l’aller comme au retour … D’ailleurs, pour retourner à l’aéroport, descendez bien à l’avant dernière station (ne faites pas comme nous et ne débarquez pas en plein milieu du Queens avec vos grosses valises, complètement perdus !).

Mais le meilleur moyen de voir New-York reste à pied ! Il vous faudra des chaussures confortables et des pansements pour les ampoules car vous allez avaler des kilomètres. En six jours, nous avons fait presque 100 km et je peux vous dire que je ne vois plus les trajets quotidiens à Dublin de la même façon depuis New York !

Planifier ses journées et se repérer

Pour commencer, faites une liste des attractions et des lieux que vous voulez absolument voir et essayez de planifier vos journées par zones ou quartier. New York, c’est immense et il faut maximiser son temps et éviter de marcher inutilement !

Pour m’organiser, j’avais regardé les principales attractions dans le Routard, les quartiers dans lesquels elles étaient situées, ainsi que les balades pédestres recommandées. J’ai cherché sur internet quelques noms de lieux ou bâtiments pour voir si ça m’intéresserait de m’y arrêter ou non. Ensuite, j’ai utilisé Google Maps pour créer des itinéraires. J’ai inclus tous les photo-stops ainsi que les musées. Cela m’a permis de voir le temps qu’il nous faudrait pour aller d’un point à un autre, quel métro prendre et aussi ce qui était réalisable en une journée ou non. 

Autre point important à New York, c’est le repérage ! Quand vous prenez le métro, gardez toujours en tête que vous allez soit au nord (Uptown) soit au sud (Downtown). Ensuite, n’oubliez pas que les rues et avenues font parfois 10 kilomètres de long et qu’il n’est pas facile de trouver son chemin ! Regardez bien dans quelle rue vous êtes et surtout à quel angle. Quand vous sortez du métro, vous ne savez pas forcément où vous atterrissez car les stations sont très grandes et il y a plusieurs sorties. Ne partez pas dans une direction au hasard, économisez vous et allez à un angle pour regarder les noms des deux rues qui se croisent, cela vous permettra de savoir où vous êtes. Une bonne carte de la ville ou Google Maps seront vos meilleurs amis !

Vous pouvez retrouver l’organisation de notre voyage dans les deux articles que j’ai rédigé sur le sujet (partie 1 et partie 2).

Les visites

Parmi la liste des attractions que nous voulions faire, beaucoup étaient des visites payantes. Nous voulions voir en particulier l’Empire State Building, la Statue de la Liberté, Ellis Island et le Met. Nous avons opté pour le City Pass, qui nous permettait d’avoir six visites en tout, dont l’Americain Museum of Natural History et le 9/11 Memorial & Museum, que nous avons également visités. Ce pass coûte 107,64€ par personne, ce qui peut paraître cher mais en calculant toutes les entrées séparément, cela équivaut tout de même à une sacrée économie (environ 75€ !). En plus, le pass est un coupe-file pour certains musées, ce qui est aussi un gain de temps ! 

Où manger à New York?

Vous trouverez facilement de quoi manger un hot dog, un bretzel ou une part de pizza pour quelques dollars. Comme nous étions en hiver, nous n’avons malheureusement pas pu profiter des food trucks et nous avons préféré manger dans des restaurants, au chaud. Une chose qu’il ne faut surtout pas oublier, c’est qu’une taxe de 8% est rajoutée sur votre addition, ainsi qu’un pourboire de 18% minimum. Nous avons essayé de faire attention à notre budget en limitant les restaurants car, le pourboire y est automatique. Il faut essayer de manger dans des food halls (comme à Grand Central Station) où le service n’est pas facturé ou des chaînes comme Prêt à Manger (ce n’est pas de la grande cuisine, mais ça fait l’affaire). 

Nous avons bien entendu testé des fast food, dont McDo. Par expérience, je savais que c’était beaucoup plus gras qu’en Europe, mais je n’ai pas pu finir mes nuggets tellement ils étaient huileux … A la gare de Grand Central, nous avons testé la chaîne de burger Shake Shack, dont j’avais beaucoup entendu parler. Les burgers sont réputés pour être de bonne qualité, avec des produits locaux. J’ai trouvé que mon burger était très gras et écoeurant après quelques bouchées. Petite déception donc pour Shake Shack …

Nous avons quand même mangé dans de très bons restaurants, trouvés dans le Routard. Voici les meilleures adresses que nous avons retenu:

  • Shanghai Cuisine (Chinatown), prix raisonnable, grosses assiettes, fréquenté des locaux. 
  • Grimaldi’s Pizza (Brooklyn), excellente pizza, service simple et prix raisonnable !
  • Murray’s Bagels (West Village), délicieux bagels à prix abordable.
  • Gray’s Papaya (Upper West Side), le meilleur hot-dog qu’on ait mangé ! 
  • Levain Bakery (Upper West Side), gros coup de coeur pour leurs délicieux cookies ! 

Faire les boutiques

J’ai souvent entendu dire que New York était une super destination pour le shopping mais j’avoue avoir été un peu déçue. Beaucoup de magasins sont similaires à ceux que l’on trouve dans les grandes villes françaises et les prix sont relativement élevés pour les grandes marques américaines comme Levi’s, Hollister etc … Une fois les frais bancaires pour le taux de change et les taxes à 8% ajoutés, cela ne vaut plus vraiment le coup. Je pense qu’il faut plutôt aller dans des outlets pour avoir des tarifs avantageux mais nous n’avions malheureusement pas assez de temps.

Nous avons quand même fait un peu les magasins, mais nous avons surtout fait des achats pour notre famille. Comme nous sommes partis en Novembre, c’était la période parfaite pour préparer les cadeaux de Noël: parfums, vêtements de marque, maquillage … J’ai quand même fait quelques affaires ! J’ai trouvé les prix plus intéressants dans les boutiques non officielles des marques. Si vous avez plusieurs heures devant vous, faites un saut à Century 21 (près du mémorial du 9/11), c’est un magasin sur cinq étages qui vend des marques à prix cassés. Il faut fouiner, être patient et surtout avoir le temps !

Pour tout ce qui est souvenir, je vous conseille de les acheter à Chinatown. Ils sont moins chers que dans d’autres coins de New York et vous aurez la possibilité de négocier. Et si vous voulez manger des M&Ms, achetez les plutôt dans un supermarché car les prix sont exorbitants au magasin officiel !

Voilà, c’est la fin de nos aventures New-Yorkaises ! J’espère que ça vous aura donné envie de (re)découvrir cette ville et que ces conseils vous seront utiles.

A bientôt 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
This entry was posted in Travel.

One comment

Laisser un commentaire